Thomas Perriello: «La constitution reste le meilleur chemin pour garantir la stabilité en RDC»L’envoyé spécial des Etats-Unis d’Amérique dans les Grands lacs, Thomas Perriello soutient que « la constitution reste le meilleur chemin pour garantir la stabilité en RDC ». Le diplomate américain l’a dit, vendredi 26 février, au cours d’une conférence de presse, à Kinshasa.

Tout en respectant la position de chacun, il a dit soutenir les discussions entre acteurs politiques, en vue d’aplanir les divergences sur le processus électoral:

«Il appartient aux Congolais de trouver des solutions aux problèmes politiques. Que ça soit les négociations ou le dialogue, c’est plus ou moins la feuille de route pour régler ce problème. Nous respecterons si oui ou non ceux qui décideront de participer au dialogue».

Thomas Perriello est persuadé que les acteurs politiques congolais finiront par trouver un compromis pour sauver le processus électoral en cours.

Concernant les élections, l’émissaire de Washington dans la région a dit ne pas sous-estimer pas les contraintes budgétaires mais cela, poursuit-il, ne peut pas exclure le respect des fondamentaux:

«Nous prenons en compte le fait qu’il y aura le problème de budget mais le plus important est que les valeurs sociales et morales soient respectées et puis pratiquement la constitution».

Il y a deux semaines, Thomas Perriello avait déclaré devant la commission des Affaires étrangères du congrès américain que «les obstacles majeurs à la tenue d’élections d’ici fin 2016 sont d’ordre politiques et non pas techniques».

Le diplomate américain avait également exprimé la volonté des Etats-Unis d’Amérique de travailler en étroite collaboration avec la Monusco, l’Union africaine et autres partenaires en vue de parer aux éventuels troubles en RDC